Faire face à la douleur articulaire ressentie l’hiver | New Roots Herbal | Produits de Santé Naturels
Page d’accueil > Naturopathic Currents

Faire face à la douleur articulaire ressentie l’hiver

Les douleurs articulaires sont un problème de santé auquel font face environ 1 Canadien sur 5. Elles sont généralement dues à l’arthrite, une détérioration des articulations due à « l’usure » liée au temps — l’arthrose — ou à une attaque inflammatoire — l’arthrite auto-immune.

De nombreuses personnes, atteintes ou non d’arthrite, souffrent davantage de douleurs articulaires par temps froid. Il n’y a pas d’explication claire à cela ; les diminutions de la pression atmosphérique, associées aux baisses de température, pourrait provoquer une expansion des tissus ainsi qu’une augmentation de la pression et des douleurs articulaires ; ou peut-être que le froid provoquerait une tension des muscles et réduirait la mobilité globale, augmentant ainsi la perception de la douleur. Bref, voici quelques astuces pour aider à réduire la fréquence et la gravité des douleurs articulaires à court et à long terme.

Alimentation

Certains conseils nutritionnels généraux peuvent aider à réduire la fréquence et la gravité des douleurs articulaires à long terme. Le régime méditerranéen est le plus largement étudié ; il semble bénéfique en cas de problèmes inflammatoires. Il met l’accent sur les aliments complets, le poisson et les fruits de mer, les fruits, les légumes, les noix, les légumineuses, et les grains entiers, tout en étant limité en viande rouge, en produits laitiers riches en matières grasses, en aliments transformés, et en aliments riches en sucre raffiné.

Le régime méditerranéen est pauvre en gras trans et saturés pro-inflammatoires présents dans les aliments transformés, les produits laitiers, et la viande rouge ; et riche en gras anti-inflammatoires monoinsaturés — tel que huile d’olive —, ainsi que les acides gras oméga‑3 — le poisson, les fruits de mer, les noix et les graines. Ces gras monoinsaturés et oméga‑3 exerceraient un effet anti-inflammatoire, en partie en réduisant la production de messagers chimiques inflammatoires (cytokines) produits en réponse à une blessure ou une inflammation.

Certains aliments spécifiques peuvent aggraver les douleurs articulaires : les produits laitiers ; les aliments contenant du gluten (blé, avoine, orge, et seigle) ; ainsi que les fruits et légumes solanacés (tomates, pommes de terre, poivrons, et aubergines). Adopter un régime végétalien ou végétarien peut être utile pour certaines personnes.

Suppléments

Plusieurs nutraceutiques ont été étudiés et jugés raisonnablement efficaces pour soulager la douleur et réduire l’inflammation due à l’arthrite. Ils peuvent être divisés en deux groupes par effet principal : les suppléments qui soulagent la douleur et réduisent l’inflammation, et ceux qui améliorent la santé des articulations et réduisent les dommages articulaires.

Le curcuma et son principe actif, la curcumine, populaire contre les douleurs articulaires, aurait des effets analgésiques (antidouleur) et anti-inflammatoires en inhibant la production de messagers inflammatoires et en modulant le système immunitaire. La curcumine agirait de la même façon que les AINS, et son effet sur les douleurs articulaires serait comparable à celui de l’ibuprofène. D’autres herbes et épices aux influences similaires sont notamment le boswellia, la griffe du diable, le gingembre, et l’écorce de saule blanc. Chacun agit différemment, mais peuvent soulager la douleur en quelques heures, en particulier avec le gingembre et l’écorce de saule blanc. Soulager l’inflammation peut prendre plus de temps, quelques jours ou semaines avec la curcumine par exemple.

En outre, le sulfate de glucosamine, la chondroïtine, le MSM, et le collagène semblent améliorer la santé des articulations et réduire les dommages et la destruction des tissus. Ils peuvent également avoir des effets anti-inflammatoires et analgésiques similaires au curcuma et au gingembre, comme décrit ci-dessus, mais ils doivent être pris régulièrement pendant une période prolongée avant que les symptômes ne commencent à s’améliorer — généralement quatre semaines ou plus.

Probiotiques

Les probiotiques réduiraient les symptômes de l’arthrite, en particulier la polyarthrite rhumatoïde — un type d’arthrite auto-immune souvent associée à une inflammation gastro-intestinale (GI) et à une dysbiose intestinale (perturbation de la flore intestinale). Les probiotiques sont bien documentés pour améliorer localement la santé intestinale et diminuer l’inflammation gastro-intestinale ; ils diminueraient l’inflammation intestinale et moduleraient le système immunitaire, entraînant ainsi une diminution de l’inflammation systémique et, par la suite, celle des douleurs articulaires. Ainsi, l’inclusion de probiotiques — par le biais d’aliments ou de suppléments — peut aider à réduire la gravité des douleurs articulaires et à améliorer les résultats à long terme.

Acupuncture

L’acupuncture est une thérapie bien documentée qui peut aider à soulager les douleurs articulaires, à court et à long terme. Un acupuncteur insère de fines aiguilles à des points sélectionnés sur le corps et les stimule physiquement — manuellement ou par l’application de chaleur ou d’électricité. Cela stimule le système nerveux et modifie la perception de la douleur à plusieurs niveaux dans le corps, soulageant souvent la douleur à court terme, et réduisant à long terme l’inflammation et la douleur.

Mode de vie

Certains changements de mode de vie peuvent aider à réduire la douleur articulaire par temps froid. Habillez-vous chaudement avec plusieurs couches, afin que vos articulations n’aient pas trop froid. L’application de chaleur pendant 20 minutes ou moins, avec environ 20 minutes de pause entre les applications, peut aussi réduire les symptômes. À long terme, pratiquer une activité physique douce aide à garder des articulations saines. Choisissez ce qui convient à votre style de vie et n’aggrave pas la douleur : marche, natation, étirements, yoga, ou tai-chi. Une bonne nuit de sommeil peut également aider, car la douleur s’aggrave souvent avec la fatigue et un mauvais sommeil.

Conclusion

L’hiver est souvent une période où les gens éprouvent plus de douleurs articulaires, mais diverses options de régime, de suppléments, de mode de vie, et thérapeutiques peuvent aider à gérer la douleur à court et à long terme. Consultez un praticien de soins de santé pour obtenir les recommandations les plus appropriées pour vous, et parlez absolument à votre médecin si vous ressentez une aggravation ou une persistance des douleurs articulaires, ou si vous avez des difficultés à utiliser une articulation.

Katie DeGroot, BSc, ND, MScN

Katie est un docteur en naturopathie enregistré en Alberta qui détient également une maîtrise ès sciences en nutrition. Elle offre des soins axés sur la nutrition et s’intéresse particulièrement aux problèmes digestifs et aux soins de santé mentale de soutien.

drkatiedegroot.ca

Références

  1. Société de l’arthrite. La vérité sur l’arthrite. · https://arthrite.ca/a-propos-de-l-arthrite/qu-est-ce-que-l-arthrite/la-verite-sur-l-arthrite · Consulté le 2021‑08‑27.

  2. Société de l’arthrite. La vérité sur l’arthrite.

  3. Mayo Clinic Staff. Osteoarthritis—Symptoms & causes. · https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/osteoarthritis/symptoms-causes/syc-20351925 · Consulté le 2021‑08‑27.

  4. Chakour, K. « It’s cold outside! Do your joints hurt? » UChicago Medicine—Forefront | Prevention and Screening, 2021‑01‑26. · https://www.uchicagomedicine.org/forefront/prevention-and-screening-articles/its-cold-outside-do-your-joints-hurt · Consulté le 2021‑08‑28.

  5. Orthopaedic Hospital of Wisconsin. « 8 tips for winter joint pain relief. » Orthopaedic Hospital of Wisconsin Blog. · https://www.ohow.com/2019/12/19/8-tips-for-winter-joint-pain-relief/ · Consulté le 2021‑08‑28.

  6. Chakour, K. « It’s cold outside! Do your joints hurt? »

  7. Orthopaedic Hospital of Wisconsin. « 8 tips for winter joint pain relief. »

  8. Alwarith, J., et autres. « Nutrition interventions in rheumatoid arthritis: The potential use of plant-based diets. A Review. » Frontiers in Nutrition, Vol. 6 (2019): 141.

  9. Sköldstam, L., L. Hagfors, et G. Johansson. « An experimental study of a Mediterranean diet intervention for patients with rheumatoid arthritis. » Annals of the Rheumatic Diseases, Vol. 62, N° 3 (2003): 208–214.

  10. Alwarith et autres. « Nutrition interventions in rheumatoid arthritis. »

  11. Calder, P.C. « Omega‑3 fatty acids and inflammatory processes. » Nutrients, Vol. 2, N° 3 (2010): 355–374.

  12. Fernandes, J., et autres. « Is olive oil good for you? A systematic review and meta-analysis on anti-inflammatory benefits from regular dietary intake. » Nutrition, Vol. 69 (2020): 110559.

  13. Tedeschi, S.K., et K.H. Costenbader. « Is there a role for diet in the therapy of rheumatoid arthritis? » Current Rheumatology Reports, Vol. 18, N° 5 (2016): 1–9.

  14. Calder. « Omega‑3 fatty acids and inflammatory processes. »

  15. Fernandes et autres. « Is olive oil good for you? »

  16. NRC Natural Medicines. Olive. · https://naturalmedicines.therapeuticresearch.com/databases/food,-herbs-supplements/professional.aspx?productid=233