Des plantes qu’il est bon de prendre à cœur | New Roots Herbal | Produits de Santé Naturels
Page d’accueil > Mode de vie et Bienêtre

Des plantes qu’il est bon de prendre à cœur

Les maladies cardiaques restent, avant même le cancer, la principale cause de mortalité chez les Nord-Américains. L’accident vasculaire cérébral (AVC) occupe par exemple la cinquième place et nous connaissons tous trop bien ce panel morbide de maladies cardiovasculaires. Le problème est qu’elles peuvent prendre toute une vie pour se développer, généralement sans symptômes, et tout d’un coup porter un coup fatal, sans prévenir.

La bonne nouvelle est que nous pouvons rester maitre de notre santé cardiovasculaire de diverses façons, pour vivre plus longtemps et plus fort. Nombreux sont les modes de vie qui peuvent faire une réelle différence dans votre qualité de vie et dans la prévention pour le cœur. Avant tout, il faut vivre un quotidien sans fumée. Aussi, la gestion du cholestérol sanguin, de la pression artérielle, et de la glycémie est déterminante. Bien manger et mener une vie active sont autant de moyens de rendre la vie plus douce et facile pour le cœur.

Si vous êtes prêt à adopter des habitudes alimentaires bénéfiques pour votre santé, le régime méditerranéen sera très certainement un choix éclairé. Il fait la part belle aux légumes, aux fruits, aux noix, et aux gras sains tels que l’huile d’olive. Privilégier les produits de la mer riches en omégas‑3 et réduire la consommation de viande rouge est une autre des recettes traditionnelles de la cuisine méditerranéenne. Une étude portant sur plus de 1,5 million d’adultes en bonne santé montre que le régime méditerranéen est associé à un risque fortement réduit de mortalité cardiovasculaire et de mortalité en général. Il existe bien des usages traditionnels de plantes, surs et efficaces, au profit de la santé cardiaque.


Le très universel ail (Allium sativum), membre de la famille des lys, est probablement l’un des ingrédients culinaires parmi les plus populaires dans le monde. C’est également l’une des plantes les plus étudiées pour la santé cardiovasculaire. Objet de plus de 90 essais cliniques, il a démontré des effets positifs spécifiquement sur le taux de cholestérol et la pression artérielle.

Les baies et les feuilles d’aubépine (Crataegus laevigata) sont un remède naturel populaire contre l’hypertension. Un essai clinique randomisé dirigé par le Dr Walker de l’Université de Reading dans le Berkshire, en Angleterre, s’est révélé prometteur pour la gestion de la pression artérielle. Les patients prenant de l’aubépine ont présenté une réduction significative de la pression artérielle diastolique (PAD) au cours de la période d’étude de 16 semaines. La PAD est le second nombre lors de la lecture de la pression artérielle et renseigne sur le temps de repos entre les battements. C’est un marqueur clinique fondamental de la santé cardiaque.

Le gui européen (Viscum album) est aussi une plante traditionnelle pour la santé cardiovasculaire. Des recherches précliniques démontrent qu’il peut stimuler la production d’oxyde nitrique dans les parois artérielles, avec pour effet la relaxation des muscles internes des vaisseaux sanguins. Des essais menés sur des animaux ont également démontré que le gui soutient la production de lipoprotéines de haute densité (HDL), le bon cholestérol.

Quant à l’agripaume, son nom latin ou scientifique Leonarus cardiaca reflète des propriétés anxiolytiques et antihypertensives, qui ont fait sa longue renommée en phytothérapie.

Par ailleurs, selon une recherche publiée dans The Journal of Agricultural and Food Chemistry, les composés appelés capsaïcinoïdes présents dans le piment de Cayenne (Capsicum annuum) s’avèrent bénéfiques pour réduire le cholestérol sanguin et les risques de formation de plaque artérielle. Alors, n’hésitez pas à pimenter votre vie !

En outre, l’extrait d’écorce de saule (Salix alba), bien connu pour avoir été le précurseur de l’aspirine, inhibe partiellement les processus de coagulation sanguine. Cette propriété peut jouer un rôle crucial dans la prévention des crises cardiaques chez les personnes à risque.

Les antioxydants qui abondent dans les baies et les fruits à peau foncée sont reconnus depuis longtemps pour la santé cardiovasculaire. Les myrtilles (Vaccinium myrtillus) font partie des puissances thérapeutiques naturelles qui ont démontré leur capacité à réduire l’accumulation de la plaque artérielle. Les myrtilles sont étroitement liées au bleuet nord-américain.

Ces extraits de plantes, tous aussi populaires les uns que les autres dans les magasins d’aliments naturels, se trouvent « à la carte » ou dans des formules complètes, mais préférez les options biologiques et les produits certifiés de haute qualité.

À votre santé !