La santé vaginale commence dans l’intestin | New Roots Herbal | Produits de Santé Naturels
Home > Santé

La santé vaginale commence dans l’intestin


D’accord, nous avons un peu simplifié, mais il y a un lien bien réel entre la présence d’espèces bénéfiques de Lactobacillus dans l’intestin et la prédominance d’espèces similaires de Lactobacillus dans un microbiome vaginal bien équilibré.

L’explication de cette relation est que les probiotiques consommés oralement se retrouvent en partie, après excrétion, sur la surface cutanée à proximité du tractus génital, dans lequel ils remontent. Cette logique de transfert est similaire à l’inoculation de probiotiques pionniers au moment de l’accouchement, essentielle pour l’immunité des nouveau-nés. Le tractus intestinal est le foyer d’environ 800 espèces différentes de probiotiques, et le vagin héberge environ 50 probiotiques appartenant principalement aux genres Lactobacillus, producteurs d’acide lactique.

Les espèces de probiotiques produisant de l’acide lactique jouent divers rôles dans la santé intime. Principalement, elles adhèrent à la surface épithéliale du vagin et des voies urinaires afin d’expulser des microorganismes nocifs. Une fois en place, elles se développent et produisent de l’acide lactique qui abaisse le pH, et du peroxyde d’hydrogène antimicrobien qui agit en synergie pour empêcher la surcroissance opportuniste de Candida ainsi que la vaginose bactérienne.

Des essais cliniques ont démontré que les espèces de probiotiques Lactobacillus acidophilus, L. rhamnosus, et L. fermentum sont efficaces pour diminuer la récurrence des infections des voies urinaires. La capacité de L. plantarum et de L. fermentum, consommés oralement, à coloniser le microbiome vaginal a été prouvée par l’analyse microbiologique de souches spécifiques.

L’environnement vaginal est dynamique mais fragile. Son équilibre délicat peut être perturbé par nombre de facteurs comme le cycle menstruel, l’emploi d’antibiotiques, les douches vaginales, la candidose systémique, les lubrifiants, et les spermicides, entre autres.

La recherche validant la supplémentation en probiotiques pour la santé immunitaire et la santé en général est maintenant abondante. Cela a conduit à l’émergence de formules de suppléments propres à chaque sexe. Ces probiotiques spécifiques très puissants, gastro-résistants et contenant principalement des souches de Lactobacillus, s’avèrent bénéfiques pour le tractus gastro-intestinal tout autant que pour la santé de la flore vaginale. Ils méritent d’être pris en compte pour la santé intime des femmes et pour la santé en général à long terme.

 

 Gordon Raza, BSc

 En tant que rédacteur technique de Fleurir, Gord partage
 son point de vue unique sur les produits de santé naturels,
 la nutrition, et la vie active.