Combattre les douleurs et les blessures d’hiver | New Roots Herbal | Produits de Santé Naturels
Page d’accueil > Santé

Combattre les douleurs et les blessures d’hiver

Lorsque la température extérieure commence à baisser, le risque de neige, de glace, et de conditions glissantes augmente considérablement. Malheureusement, ces conditions hivernales imminentes s’accompagnent d’un risque accru de glissades et de chutes, qui causent des courbatures, des douleurs, et des blessures articulaires. La bonne nouvelle est que ces blessures peuvent être évitées et qu’il existe des thérapies naturelles qui peuvent aider à guérir et à réduire les douleurs articulaires !

La célèbre citation de Benjamin Franklin, « une once de prévention vaut une livre de guérison », est plus d’actualité que jamais. Prévenir les douleurs et les blessures avant qu’elles ne se produisent est un excellent moyen de s’épargner de nombreuses souffrances, mais aussi les convalescences associées. Afin de prévenir les blessures lorsque vous reprenez l’exercice physique, imposez-vous un rythme de reprise progressif. Retrouver le niveau que vous aviez il y a deux ans peut prendre du temps, alors aidez vos muscles et vos articulations à s’adapter lentement à ce retour à l’activité physique, notamment en faisant des échauffements et des étirements rigoureux.

Il est toutefois possible que survienne une blessure ; dans ce cas, des solutions naturelles sont à votre disposition afin de soutenir les processus de guérison de votre corps.

L’alimentation et le mode de vie

Généralement, la glace est la première chose à laquelle on pense quand nos articulations deviennent douloureuses ou en cas de blessure. Bien que le traitement par le froid soit effectivement très efficace pour réduire la douleur après une blessure [1], d’autres facteurs importants et liés au mode de vie sont souvent négligés. Un des premiers points que j’aborde avec mes patients concerne leur nutrition, car un apport protéique insuffisant peut induire une cicatrisation plus longue et prolonger la durée de la récupération musculaire [2]. Il est donc important de préserver la santé de ses muscles car ils contribuent à maintenir l’alignement des articulations, ce qui évite des lésions articulaires ou des détériorations plus importantes se traduisant par de l’arthrose [3]. L’apport nutritionnel recommandé (ou ANR) pour les protéines est établi à 0,8 g/kg/j, ce qui signifie que vous devriez manger 0,8 g de protéines pour chaque kilogramme de votre masse corporelle [4]. Les sportifs ou les personnes en phase de guérison après une blessure doivent souvent augmenter leur apport protéique, mais dans tous les cas, il est préférable d’en discuter avec un professionnel de santé compétent [5]. Il est également important de faire le plein de fruits et de légumes en cas de douleurs articulaires et de blessures, car ces aliments regorgent de vitamines, de minéraux, et d’autres phytonutriments. La vitamine C, en particulier, permet de prévenir la progression de l’arthrose grâce à son action antioxydante [6].

Des recherches ont également démontré que l’utilisation de certaines plantes et nutraceutiques — comme la curcumine, le boswellia, la broméline, le collagène, et la membrane de coquille d’œuf naturelle — est efficace pour soigner l’arthrite et les lésions articulaires. La plupart de ces substances agissent en réduisant l’inflammation, ce qui les rend particulièrement utiles en cas de lésions articulaires aiguës ou chroniques.

La curcumine

La curcumine est un composant actif du curcuma, une épice à la couleur jaune caractéristique [7]. Elle est réputée pour ses propriétés anti-inflammatoires, mais il elle aurait également des propriétés antioxydantes et anticataboliques (réduit la dégradation des tissus musculaires) [8]. Cela signifie que la curcumine aide non seulement à réduire l’inflammation, et donc la douleur, mais aussi à éviter une dégradation des muscles pendant la guérison. La curcumine n’est pas facilement absorbable par le corps humain ; il est donc nécessaire de la combiner avec d’autres substances comme de la pipérine (issue du poivre noir), qui en améliore l’absorption [9], sans affecter la muqueuse intestinale comme on peut lire parfois.

Le boswellia

La résine de Boswellia serrata — ou encens indien — est utilisée depuis des siècles pour traiter de nombreuses maladies chroniques [10]. Une étude a permis de découvrir que l’extrait de boswellia est très efficace pour réduire la douleur et améliorer les fonctions de l’articulation du genou en seulement sept jours [11]. Une autre étude a donné des résultats similaires au niveau d’articulations différentes ; cependant, les améliorations ont pu être constatées à partir de quatre semaines [12]. Le boswellia peut être un très bon remède naturel en cas de blessures aiguës, mais également à long terme pour prévenir des poussées d’arthrose comme cela peut arriver après un retour trop brusque à l’exercice.

La broméline

La broméline est une puissante enzyme naturelle issue du pédoncule de l’ananas. De nombreuses études se sont intéressées aux effets de la broméline sur la santé et les lésions articulaires. Il a notamment été constaté que la broméline peut diminuer les douleurs et les raideurs chez les personnes souffrant d’arthrose, mais également chez les personnes en bonne santé sujettes à des douleurs de genou ou à des blessures aiguës [13], [14]. Outre ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques (soulagement de la douleur), la broméline est également anti-œdémateuse, ce qui signifie qu’elle aide à réduire les boursouflures disgracieuses qui se produisent en cas de blessures [15].

Le collagène

Nous savons qu’en cas d’arthrose, le collagène se décompose dans les articulations ; mais il existe également des preuves que le collagène se dégrade immédiatement après une blessure, et que cette décomposition pourrait se poursuivre à long terme [16]. Le collagène est essentiel pour maintenir la bonne santé ostéoarticulaire, et des études ont démontré que l’administration orale de collagène permet de réduire les douleurs chez les personnes souffrant d’arthrose ou de douleurs articulaires dues à l’effort [17], [18].

La membrane de coquille d’œuf

De nombreuses recherches ont démontré que la membrane de coquille d’œuf naturelle peut atténuer les douleurs de manière durable et améliorer la qualité de vie, surtout chez les personnes sujettes à des poussées d’arthrose [19], [20]. Ces résultats ont été observés en seulement sept jours, avec des effets maximums de soulagement de la douleur au bout de trois semaines [21]. Il semblerait également que les effets de la membrane de coquille d’œuf puissent durer jusqu’à 90 jours, ce qui correspond à la durée nécessaire pour que le corps d’une personne sédentaire se réadapte à l’activité physique [22].

Conclusion

En complément d’une alimentation saine et équilibrée et d’une bonne hydratation, l’ajout de suppléments naturels peut contribuer à guérir des lésions articulaires aiguës, à soulager des poussées d’arthrose, et même à prévenir l’apparition de douleurs articulaires lorsque vous retournez au gym ou que vous reprenez votre sport préféré.

Kaitlyn Richardson, ND, HbSc

Une naturopathe de Milton, Ontario, avec une orientation clinique en médecine sportive. Kaitlyn Richardson utilise des stratégies individualisées, holistiques, et basées sur des recherches pour aider les individus actifs à se sentir et au meilleur de leur forme.

drkaitlynrichardson.com

 

[1]       van den Bekerom, M.P.J., P.A.A. Struijs, L. Blankevoort, L. Welling, C. Niek van Dijk, et G.M.M.J. Kerkhoffs. « What is the evidence for rest, ice, compression, and elevation therapy in the treatment of ankle sprains in adults? » Journal of Athletic Training, Vol. 47, No. 4 (2012): 435–443.

[2]       Tipton, K.D. « Nutritional support for exercise-induced injuries. » Sports Medicine, Vol. 45, No. S1 (2015): S93–S104.

[3]       Shorter, E., A.J. Sannicandro, B. Poulet, et K. Goljanek‑Whysall. « Skeletal muscle wasting and its relationship with osteoarthritis: A mini-review of mechanisms and current interventions. » Current Rheumatology Reports, Vol. 21, No. 8 (2019): 40.

[4]       Millward, D.J. « Identifying recommended dietary allowances for protein and amino acids: A critique of the 2007 WHO/FAO/UNU report. » British Journal of Nutrition, Vol. 108, No. S2 (2012): S3–S21.

[5]       Jäger, R., C.M. Kerksick, B.I. Campbell, P.J. Cribb, S.D. Wells, T.M. Skwiat, M. Purpura, et autres. « International Society of Sports Nutrition Position stand: Protein and exercise. » Journal of the International Society of Sports Nutrition, Vol. 14 (2017): 20.

[6]       Li, H., C. Zeng, J. Wei, T. Yang, S.‑G. Gao, Y.‑S. Li, et G.‑H. Lei. « Associations between dietary antioxidants intake and radiographic knee osteoarthritis. » Clinical Rheumatology, Vol. 35, No. 6 (2016): 1585–1592.

[7]       Jurenka, J.S. « Anti-inflammatory properties of curcumin, a major constituent of Curcuma longa: A review of preclinical and clinical research. » Alternative Medicine Review, Vol. 14, No. 2 (2009): 141–153.

[8]       Henrotin, Y., A.L. Clutterbuck, D. Allaway, E.M. Lodwig, P. Harris, M. Mathy‑Hartert, M. Shakibaei, et A. Mobasheri. « Biological actions of curcumin on articular chondrocytes. » Osteoarthritis and Cartilage, Vol. 18, Vol. 2 (2010): 141–149.

[9]       Sahebkar, A., et Y. Henrotin. « Analgesic efficacy and safety of curcuminoids in clinical practice: A systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. » Pain Medicine, Vol. 17, No. 6 (2016): 1192–1202.

[10]    Siddiqui, M.Z. « Boswellia serrata, a potential antiinflammatory agent: An overview.” Indian Journal of Pharmaceutical Sciences, Vol. 73, No. 3 (2011): 255–261.

[11]    Siddiqui. « Boswellia serrata. »

[12]    Yu, G., W. Xiang, T. Zhang, L. Zeng, K. Yang, et J. Li. « Effectiveness of boswellia and boswellia extract for osteoarthritis patients: A systematic review and meta-analysis. » BMC Complementary Medicine and Therapies, Vol. 20, No. 1 (2020): 225.

[13]    Walker, A.F., R. Bundy, S.M. Hicks, et R.W. Middleton. « Bromelain reduces mild acute knee pain and improves well-being in a dose-dependent fashion in an open study of otherwise healthy adults. » Phytomedicine, Vol. 9, No. 8 (2002): 681–686.

[14]    Brien, S., G. Lewith, A. Walker, S.M. Hicks, et D. Middleton. « Bromelain as a treatment for osteoarthritis: A review of clinical studies. » Evidence-based Complementary and Alternative Medicine, Vol. 1, No. 3 (2004): 251–257.

[15]    Maurer, H.R. « Bromelain: Biochemistry, pharmacology and medical use. » Cellular and Molecular Life Sciences, Vol. 58, No. 9 (2001): 1234–1245.

[16]    Kumahashi, N., P. Swärd, S. Larsson, L.S. Lohmander, R. Frobell, et A. Struglics. « Type II collagen C2C epitope in human synovial fluid and serum after knee injury—Associations with molecular and structural markers of injury. » Osteoarthritis and Cartilage, Vol. 23, No. 9 (2015): 1506–1512.

[17]    Bello, A.E., et S. Oesser. « Collagen hydrolysate for the treatment of osteoarthritis and other joint disorders: A review of the literature. » Current Medical Research and Opinion, Vol. 22, No. 11 (2006): 2221–2232.

[18]    Clark, K.L., W. Sebastianelli, K.R. Flechsenhar, D.F. Aukermann, F. Meza, R.L. Millard, J.R. Deitch, P.S. Sherbondy, et A. Albert. « 24‑Week study on the use of collagen hydrolysate as a dietary supplement in athletes with activity-related joint pain. » Current Medical Research and Opinion, Vol. 24, No. 5 (2008): 1485–1496.

[19]    Kiers, J.L., et J.H.F. Bult. « Mildly processed natural eggshell membrane alleviates joint pain associated with osteoarthritis of the knee: A randomized double-blind placebo-controlled study. » Journal of Medicinal Food, Vol. 24, No. 3 (2021): 292–298.

[20]    Eskiyurt, N., M. Saridoğan, K. Senel, R. Günaydin, A. Erdal, E. Özyiğit, Ü. Akarırmak, et autres. « Efficacy and safety of Natural Eggshell Membrane (NEM®) in patients with grade 2/3 knee osteoarthritis: A multi-center, randomized, double-blind, placebo-controlled, single-crossover clinical study. » Journal of Arthritis, Vol. 8, No. 4 (2019): 285.

[21]    Kiers et Bult. « Mildly processed natural eggshell membrane. »

[22]    Eskiyurt et autres. « Efficacy and safety of Natural Eggshell Membrane. »