Résistez aux vagues à venir avec la vitamine D ! | New Roots Herbal | Produits de Santé Naturels
Page d’accueil > Santé

Résistez aux vagues à venir avec la vitamine D !

Ce n’était qu’une question de temps avant qu’une étude clinique humaine en bonne et due forme vienne soutenir les innombrables invitations de la communauté scientifique à administrer de la vitamine D aux personnes atteintes de la COVID‑19. Voilà qui est chose faite, et les résultats sont à la hauteur de ce que laissaient présager les bienfaits sur la santé de ce produit de santé naturelle, particulièrement sécuritaire et accessible pour tous.

C’est en Espagne, un des pays européens parmi les plus touchés par la pandémie, qu’a été menée cette étude clinique aléatoire à double insu. Les médecins et scientifiques de l’hôpital universitaire de la Reine Sophie de Cordoue ont impliqué 76 patients hospitalisés pour une infection respiratoire aiguë due à une infection au SARS‑CoV‑2 (le coronavirus causant la COVID‑19), laquelle a été confirmée par un profil radiographique de pneumonie virale et par une réaction de polymérisation en chaîne (PCR) SARS‑CoV‑2 positive.

Tous les patients hospitalisés ont reçu les mêmes soins médicaux, incluant une association d’hydroxychloroquine et de l’antibiotique azithromycine. De cette cohorte, 50 personnes ont été supplémentées avec 16 000 UI de vitamine D le jour de l’admission en hôpital, puis avec 8 000 UI aux jours 3 et 7, et une fois par semaine jusqu’à leur sortie ou leur admission en unité de soins intensifs (USI). La forme de vitamine D utilisée était du calcifédiol, dont l’administration court-circuite la phase hépatique du métabolisme de la vitamine D et apporte ainsi directement dans l’organisme ce premier métabolite.

Dans le groupe de 26 personnes qui n’ont pas reçu de vitamine D, 50 % des malades ont été admis en USI, et deux décès ont été déplorés, alors que dans le groupe ayant reçu la supplémentation en vitamine D, seul 1 patient sur 50 (2 %) a dû recevoir des soins intensifs, et aucune personne n’est décédée ou n’est sortie de l’hôpital avec des complications.

Cette étude pilote a démontré que « l’administration d’une dose élevée de calcifédiol ou de 25‑hydroxyvitamine D, un métabolite principal du système endocrinien de la vitamine D, a considérablement réduit le besoin de traitement en USI des patients nécessitant une hospitalisation en raison d’une COVID‑19 confirmée ». Les auteurs invitent toutefois à ce que soient menées d’autres études encore plus rigoureuses pour confirmer leurs observations.

En conclusion, la vitamine D semble bien avoir la capacité de réduire la sévérité de cette grave maladie virale. La vitamine-soleil continue de nous éblouir avec ses multiples propriétés bénéfiques à la santé ! L’hiver s’en vient avec ses jours plus courts ; des vagues de froid et bien d’autres vagues se profilent à l’horizon, alors pour son prix modique, pour tous ses bienfaits, et pour son incroyable protection, assurez-vous de faire le plein de vitamine D !

Lisez plus de science sur les bienfaits de la vitamine D pour le système immunitaire en visitant newrootsherbal.com/vitamin-d

Référence

  1. Castillo, M.E., et autres. « Effect of calcifediol treatment and best available therapy versus best available therapy on intensive care unit admission and mortality among patients hospitalized for COVID‑19: A pilot randomized clinical study. » Journal of Steroid Biochemistry and Molecular Biology, Vol. 203 (2020): 105751. · https://doi.org/10.1016/j.jsbmb.2020.105751