Vos yeux — Précieuses portes de l’âme et de la vie | New Roots Herbal | Produits de Santé Naturels
Home > Santé

Vos yeux — Précieuses portes de l’âme et de la vie


J’ai souvenir devoir rester 48 h presque aveugle suite à une opération au laser il y a
une quinzaine d’années, alors que la technique n’en était qu’à ses balbutiements.
C’est un choc que de perdre l’usage d’un sens temporairement — ou pis,
complètement. On réalise en un éclair notre condition humaine, et malheureusement
ce ne sont trop souvent que la maladie ou les accidents qui rappellent à notre
conscience que nos sens ont une importance inouïe pour la vie. À ce jour, le monde
compte près de 38 millions de personnes aveugles, et plus d’un milliard de presbytes !
Une étude de 2017 publiée dans The Lancet Global Health précise que les personnes
avec déficience visuelle modérée à sévère sont passées de 160 millions en 1990 à 217
millions aujourd’hui, et seraient 588 millions en 2050, principalement en Asie et en
Afrique subsaharienne. Note positive de l’OMS : 80 % des déficiences visuelles,
particulièrement chez les adultes de plus de 50 ans et les enfants de moins de 15 ans,
sont évitables ou curables. Nous verrons comment.
 

Les principales causes de cécité et de déficience visuelle sont, en ordre d’importance :

  • Défauts de réfraction non corrigés (myopie, hypermétropie, ou astigmatisme) ;
  • Cataracte non opérée ;
  • Dégénérescence maculaire liée à l’âge ;
  • Glaucome ; et
  • Rétinopathie diabétique.
     


“La beauté est dans les yeux de celui qui regarde.”

—Oscar Wilde
 

Comment donc prendre soin de nos prunelles ?

Vos yeux méritent une surveillance à tout âge, surtout si vous présentez des facteurs de
risque comme l’hérédité, le diabète, ou certaines médications. Prenez donc
régulièrement le temps d’une visite médicale de routine chez votre ophtalmologiste. Au
quotidien, dans des environnements à forte réverbération comme en mer, en haute
montagne, ou dans la neige, portez des lunettes de soleil qui bloquent les UVA et les UVB.
À la piscine aussi, portez des lunettes contre le chlore agressif. Lavez-vous bien les mains,
car elles vont machinalement à vos yeux des dizaines de fois par jour — même si dans sa
sagesse le corps cligne des yeux près de 30 000 fois par jour pour lubrifier et nettoyer
l’œil… " mais aussi pour reposer le cerveau ! Nous devons rester conscient que notre vie
moderne, avec l’usage prolongé d’écrans, impacte fortement les yeux. Gardez une juste
distance aux écrans et veillez à ajuster le contraste et leur couleur bleue (à ce titre, usez
aussi des DEL avec modération). Au travail, prenez des pauses régulières en fixant
d’autres objets plus éloignés. Au besoin, utilisez des gouttes oculaires si vos yeux sont
secs ou irrités. Plutôt que devant un écran, finissez vos soirées avec un bon roman (ou
mieux : votre partenaire) pour que Morphée puisse, dans ses bras, vous bercer jusqu’au
matin. Le cycle de la mélatonine, hormone qui vous garde endormi, se trouve en effet
perturbé si vous restez trop longtemps le soir devant des lumières vives.

L’hygiène de vie reste à l’évidence fondamentale, et ses sempiternels conseils-santé sont
de mise pour nos yeux. Au niveau nutritionnel, il existe de véritables trésors protecteurs
des yeux, et il est aujourd’hui clairement démontré qu’une bonne nutrition prévient les
troubles et maladies oculaires. Les vedettes des remèdes pour les yeux sont les
antioxydants* (oligoéléments, vitamines, ou polyphénols) qui piègent ces tristement
célèbres radicaux libres qui ont trop envahi notre environnement et nos assiettes (le
stress dit oxydatif produit aussi des radicaux libres).

La synergie des antioxydants s’avère cruciale, car elle permet d’agir sur plusieurs sites
cellulaires à la fois, sans saturation ni excès. Leur action s’en voit alors optimisée,
contrairement à la prise de fortes doses d’un antioxydant unique, qui peut devenir lui-
même oxydant si le corps est carencé en micronutriments nécessaires à son recyclage.
En d’autres termes, 1 + 1 = 3 ! Alors mangez multicolore, en particulier bleu (myrtilles,
prunes, etc.), vert (choux, épinards, etc.), rouge-orange (carottes, tomates), et blanc
(ail… ail ail !).

En plus, choisissez une formule d’antioxydants scientifiquement équilibrée. Dans
l’arsenal de la micronutrition se trouvent le zinc, le cuivre, le sélénium, et le manganèse,
qui favorisent l’activité enzymatique antiradicalaire. Les vitamines antioxydantes C et E
(les plus importantes dans le corps), A, B5, et B6 sont aussi bien connues ; tout comme
les polyphénols, notamment les proanthocyanidols, qui expliquent en partie le « paradoxe
français » avec les effets bénéfiques d’une consommation raisonnable de vin (et de
myrtilles dans les montagnes). Ses tanins s’opposent à l’hyperperméabilité vasculaire et
sont antiinflammatoires, notamment avec le resvératrol (dans la peau, le rafle, et les
pépins de raisin).

Les effets préventifs des divers antioxydants font l’objet de recherches probantes, et
les stars actuelles les plus étudiées et qui feront briller vos yeux portent de jolis noms
tels zéaxanthine, astaxanthine, lycopène, ou lutéine. Ce sont des caroténoïdes
capables de neutraliser entre autres l’oxygène singulet, forme excitée et extrêmement
réactive de l’oxygène, formée sous certaines conditions par transfert d’énergie des
radiations lumineuses à la molécule d’oxygène. Cet oxygène singulet est
particulièrement dommageable pour les yeux et la peau.

Pour des conseils avisés sur la nutrition, l’hygiène de vie, et les suppléments
bénéfiques pour votre vision, consultez un praticien de soins de santé agréé en
naturopathie. Les conseils santé de cet article ne sauraient en aucun cas se
substituer à une prescription médicale.





*  Antioxydant : « Toute substance qui, en faible concentration par rapport au substrat
susceptible d’être oxydé, prévient ou ralentit l’oxydation de ce substrat. »

 

Guillaume Landry, MSc, Naturopathe

Sa plume a pour dessein la sensibilisation aux merveilles
de dame nature, et à la médecine naturelle.